Comment choisir son système de ventilation industrielle ?

Comment choisir son système de ventilation industrielle ?

Indispensable dans le secteur industriel, la ventilation doit se montrer performante pour assurer l’arrivée d’un air neuf et débarrasser le bâtiment de l’air pollué et des charges thermiques. Ces deux points absolument essentiels pour un système de ventilation destiné à l’industrie doivent
donc être étudiés avec soin pour pouvoir choisir au mieux le système le plus approprié selon l’activité, la configuration et la surface du local industriel.

Les éléments à prendre en compte pour choisir sa ventilation industrielle

De façon à assurer la sécurité des locaux et la santé des salariés, toute usine doit s’équiper d’un système de ventilation approprié à son activité, mais aussi à ses besoins. Ainsi, un certain nombre d’éléments doivent être pris en compte avant le choix et l’installation dudit système. Le poste de travail doit être largement étudié de même que l’emplacement des ventilateurs visant à déplacer l’air et celui des dispositifs visant à le capter. Ces points doivent réellement être réfléchis en fonction du positionnement des salariés de façon à les éloigner au maximum des éléments polluants qui doivent être récupérés par la ventilation. De même, le réseau de transport de l’air
doit faire l’objet d’une attention toute particulière afin de l’optimiser sans pour autant gêner le déplacement du personnel. Enfin, l’épuration et le rejet de l’air sont des éléments clés qui occuperont une place fondamentale dans le choix de la ventilation tout comme les prises d’air. Tous ces points doivent évidemment tenir compte du type de pollution produite, mais aussi de la configuration des locaux afin de s’y adapter au mieux.

Les deux grands systèmes de ventilation dans le domaine de l’industrie

On différencie deux types principaux de ventilation dans le domaine industriel : la ventilation générale et la ventilation locale. La ventilation générale est généralement constituée de grands ventilateurs d’extraction dont l’objectif est de brasser un maximum d’air pour faire entrer le plus
possible d’air frais et neuf dans le local et de réduire ainsi le taux de pollution pour le faire passer en dessous des seuils autorisés, c’est pourquoi la ventilation générale est aussi bien souvent nommée ventilation par dilution. Elle présente l’intérêt de réduire la concentration des éléments
polluants, mais ne permet pas de les éliminer et n’est pas efficace pour tous les types de pollution. La ventilation locale, quant à elle, s’intéresse plutôt à réduire la dispersion des éléments polluants en les captant au plus près de leur zone d’émission. Il s’agit bien souvent de hottes qui peuvent être enveloppantes, de capture ou de réception. Ces deux systèmes sont complémentaires et peuvent être utilisés simultanément.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s